De la Picture Collection à Google Images – Retour vers le futur

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°17
Couverture

La Picture Collection constituée à partir de 1915 par la bibliothèque publique de New York est la plus grande archive iconographique papier au monde. Elle a été une ressource fondamentale pour les créateurs, les artistes, les réalisateurs, les écrivains qui en ont fait un usage régulier.
En 2013, avec la série The Picture Collection, l’artiste américaine Taryn Simon sélectionne des images provenant de ce fonds et les organise tout en conservant les thématiques de leur classement originel. Visuellement, les accumulations créées par l’artiste peuvent évoquer le résultat d’une requête sur Google Image. La ressemblance n’est pas uniquement formelle puisqu’en s’intéressant à l’élaboration de cette mémoire iconographique sur papier, l’artiste relève des caractéristiques se perpétuant dans les actuels moteurs de recherche d’images. Derrière une apparente neutralité, le choix des données conservées tant à la bibliothèque de New York que celles accumulées au sein du big data est déterminé par des facteurs que l’œuvre de Taryn peut contribuer à mettre au jour : des choix arbitraires, des idéologies latentes, la consultation des usagers.

Mots-clés : Agencement — Big Data — Collection — Moteur de recherche — Reprise — Sélection — Taryn Simon

 

The Picture Collection, established in 1915 by the New York Public Library, is the largest paper-based iconographic archive in the world. It was a fundamental resource for creators, artists, directors and writers who made regular use of it.
In 2013, with the series entitled
The Picture Collection, the American artist Taryn Simon selects images from this collection and organizes them while preserving the themes of their original classification. Visually, the accumulations created by the artist evoke the result of a request on Google Image. The resemblance is not only formal, since by taking an interest in the elaboration of this iconographic memory on paper, the artist is taking note of characteristics that are perpetuated in current image search engines. Behind an apparent neutrality, the choice of data kept in the New York library as well as that accumulated within the Big Data is determined by various factors that Taryn’s work can help bring to light: arbitrary choices, latent ideologies, users’ queries.

Keywords: Big Data — Collection — Layout — Rework — Search engine — Selection — Taryn Simon

Julie MARTIN
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2021 | F