De battre son cœur s’est arrêté

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°9
Couverture

L’article explore les multiples points de sortie du récit de la série télévisée Buffy contre les vampires, programmée suivant le mode feuilletonnant mais s’efforçant continuellement de contredire son appartenance à ce modèle. Sont ainsi abordées les constantes références extra-diégétiques qui délimitent le monde fictionnel et le relient tant bien que mal au nôtre ; les épisodes qui, pris indépendamment, peuvent servir de fin à la trame narrative de l’ensemble ; les fins de saisons incertaines, et autres éléments conférant à la série de Joss Whedon son caractère immensément populaire.

Mots-clés : pop culture — zeitgeist — continuité — comédie musicale — kitsch

 

This paper explores the multiple exit points in the narration of the TV series Buffy: Vampire Slayer, which is programmed as an unending sitcom while continually struggling to contradict this model. Are henceforth tackled the constant extradiegetic references that delimit the fictional world and tie it in with ours, episodes that could on their own be taken as exit points fort the whole narrative time-line, and other elements that confer to Joss Whedon’s TV series its immensely popular character.

Keywords : pop culture — zeitgeist — continuity — musical — tackey

Isabelle-Rachel CASTA
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2016 | F