La boucle action-perception-action dans la réception esthétique interactive

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°6
Couverture

La passivité du spectateur est remise en cause par la compréhension de la perception proposée par la physiologie et la neurologie cognitives : il y a une interdépendance entre perception et action. L’activité de l’individu confronté à de l’art interactif n’est pas fondamentalement différente de celle mise en jeu avec l’art non interactif : la réception esthétique a toujours le mode d’une boucle action-perception-action. Toutefois, le type d’action motrice effective permise par l’art interactif amplifie les effets APA. Pour bien le comprendre, cet article propose une distinction entre une interactivité du premier ordre et une du second ordre.

Mots-clés : énaction — empathie — technologie — cognition — auteur

 

The passivity of the spectator is called into question through an understanding of perception proposed by cognitive physiology and neurology: perception and action are interconnected. The activity of the individual faced with interactive art is not fundamentally different from the activity involved with the non-interactive art: aesthetic reception is always on the mode of an action-perception-action loop. However, the type of motor actions which are made possible by interactive art amplifies the APA effects. To understand these effects, we propose in this paper a distinction between a first order interactivity and a second order interactivity.

Keywords : enaction — empathy — technology — cognition — author

Edmond COUCHOT
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2016 | F