Un monde en réseaux : le film choral depuis les années 1990

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°6
Couverture

Au début des années 90, le film choral est devenu un genre cinématographique à part entière. Dès lors, un nombre impressionnant de films présentent une pluralité de protagonistes, évoluant dans des histoires qui s’entrecroisent au fil de la narration. Cette forme narrative existait pourtant déjà au cinéma, mais seuls quelques exemples isolés en témoignaient. Du côté de la littérature, mais également du côté de la musique polyphonique, on retrouve de nombreux cas bien avant les années 90. Dans cet article, nous explorons les principales caractéristiques du film choral, en soulignant la façon dont il est possible d’unir les multiples histoires entre elles, notamment en faisant référence au concept de réseau. Au passage, nous abordons certaines notions littéraires qui reprennent la forme narrative chorale. Ce faisant, nous questionnons le rôle du spectateur, qui est de moins en moins passif devant ces œuvres qui proposent un dispositif parfois contraignant.

Mots-clés : film choral — cinéma — hyperlien — réseau — spectateur — John Dos Passos — polyphonie

 

At the beginning of the 1990s, hyperlink movie became a well recognized genre. Since then, a great number of movies have employed ensemble casts, with multiple protagonists and a plurality of intertwined stories. While this narrative form has long existed in cinema, only a few isolated movies used this technique prior to the 1990s. Outside of film, numerous examples of this genre can be found in literature and polyphonic music. In this article, we explore the main characteristics of the hyperlink movie, focusing on how it unites the different stories together, by establishing parallels with the network concept. We also identify examples of network narratives in literature. Finally, we discuss the role of the spectator, who is increasingly becoming more active when watching hyperlink movies, compared to other genres.

Keywords : hyperlink movie — cinema — network narratives — spectator — John Dos Passos — polyphony

Maxime LABRECQUE
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2016 | F