Narratologie du récit sériel

Abstract

Télécharger Télécharger l’article
Paru dans : Proteus n°6
Couverture

Cet article vise à étudier la tension narrative intermittente qui caractérise les récits sériels à l’aide des outils fournis pas la narratologie contemporaine. La narratologie d’inspiration structurale n’était pas à même d’envisager le régime sériel : elle se centrait sur un modèle linguistique qui ne permettait pas d’inclure le domaine extra-littéraire, et concevait les récits comme des ensembles clos, en isolant une couche de signification autonome. En remettant au centre de l’analyse les émotions produites lors de l’actualisation des récits, à partir des trois catégories de la tension narrative que sont le suspense, la curiosité et la surprise, la narratologie contemporaine propose un paradigme plus souple, plus sensible aux contextes de production et de réception, ainsi qu’aux caractéristiques propres aux différents dispositifs médiatiques.

Mots-clés : fonctions thymiques — usages sociaux — série — cliffhanger

 

This paper aims at studying the intermittent narrative tension which characterizes serial narratives, using tools provided by contemporary narratology. When dominated by structuralist approaches, narratology was not in a position to consider serial schemes : it was relied on a linguistic model which was not able to include extra-literary works, and it conceived narratives as closed wholes, by isolating an independent layer of meaning. By focusing the analysis on the emotions produced by the narratives, using the three categories of narrative tension (suspense, curiosity, surprise), contemporary narratology provides a more flexible paradigm, which is more sensitive to the contexts of production and reception, and to the characteristics of the different media.

Keywords : thymic functions — social uses — series — cliffhanger

Anaïs GOUDMAND
Directeur de publication : Bruno Trentini | Parution 2 fois par an | ISSN 2110-557X | © PROTEUS, 2016 | F